Glouglou et bouchées gourmandes (11 octobre 2017)

Imaginez un festin où on vous servirait des bouchées de tataki, de matcrès, de bison fumé, de chair de canard, de rognons de lapin sauté, de rouelles de canard, de parfait de foie gras, de quenelles de fromage bleu, etc. C’est pourtant ce qu’ont pu déguster les 23 retraités et amis de la TÉLUQ le 11 octobre lors d’une dégustation organisée par Rénald Marchand et ses dynamiques brigades. En effet, cette dégustation permet à plusieurs retraités de s’impliquer joyeusement dans l’une ou l’autre des brigades de chacun des services. Et, pour ajouter au plaisir une sélection de vin telle le Nova 7, le domaine du Nival, l’Amarone l’Arco de Valpolicella, le pinot noir du Québec,  etc., choisis et présentés par Benoit Troutier, maître sommelier qui a aussi répondu à nos nombreuses questions relatives aux vins et aux cépages.

La soirée s’est terminée par un encan déjanté portant sur les surplus de nourriture. C’était là une autre rencontre permettant aux retraités et amis de fraterniser. Et plus on participe à ces rencontres plus des liens se tissent. Un gros merci à Rénald.

Les participants tiennent à remercier la boulangerie Oli, Les gibiers Canabec, les pêcheries Océan et Champagne maître confiseur. Leurs produits furent fortement appréciés (texte : Jeanpierre Masson; photos : Yolande Cyr et Jean-Marc Dion).


Randonnée automnale autour du lac du Marcheur (5 octobre 2017)

Le 5 octobre dernier,  l’ARTÉLUQ section Montréal tenait son activité plein air automnale.  Cette année, c’est dans le cadre enchanteur de la résidence de Denise Charpentier et Laflèche Fortin, à Notre-Dame-de-la-Merci dans Lanaudière, que nous avons effectué notre randonnée pédestre autour du lac du Marcheur.  Nous étions attendus par nos hôtes avec de copieux amuse-gueules préparés par le chef Laflèche.  Une fois sustentées, huit des neuf personnes présentes ont entrepris la ballade avec un  brin de désinvolture et ont fait le tour complet du lac du Marcheur.

Les photos font foi de notre escapade.  La promenade s’est faite sous un ciel parfois tourmenté  mais, tout compte fait, par beau temps et dans la bonne humeur.

Au retour nous attendait un repas préparé par le chef Laflèche, repas que l’on pourrait qualifier de gastronomique.  Le festin s’est pris à l’extérieur grâce à un ingénieux aménagement des Charpentier/Fortin.  Arrosé, le repas fut aussi l’occasion d’échanger des souvenirs et de se raconter des anecdotes, dont la célèbre partie de pêche de Patrick Savaria et Yvan Duperré.

Ce fut une journée des plus agréables et je crois pouvoir dire que les Renée, Christiane, Colombe, Nicole, Jean-Marc, Patrick l’ont appréciée, si j’en juge par leur bonne humeur.

Merci à Denise et à Laflèche pour cet accueil si chaleureux. (texte : France Bilodeau; photos : N(texte : France Bilodeau; photos : Nicole Plamondon).icole Plamondon).


7ième édition du tournoi de golf des retraités de l’Université du Québec (10 août 2017)

Le comité organisateur de l’activité golf des retraités de l’Université du Québec (ARENAP – APRES-INRS – ARUQSS – ARTÉLUQ) a organisé la 7ième édition de leur activité  annuelle le 10 août dernier au Club de Golf Montmorency.  

Suite à l’invitation du comité organisateur, 44 golfeurs ont répondu à l’appel, dont 10 de l’ARTÉLUQ, et au souper qui a suivi, 2 personnes se sont ajoutées.

Parmi nos gagnants à l’ARTÉLUQ, Rénald  Marchand s’est vu remettre le prix de la plus longue frappe de départ chez les hommes et plusieurs prix de présence ont été remis aux participants par la suite.

L’activité a été un grand succès.   Les participants ont grandement apprécié et souhaitent renouveler l’expérience.  Je profite également de cette rubrique pour vous inviter à vous joindre à nous l’an prochain; il nous fera plaisir de vous y accueillir (texte : Pauline Thibault; photos : Yolande Cyr).


Une journée au Parc Lafontaine (14 juin 2017)

L’activité prévue pour célébrer les 75 ans de deux de nos collègues Renée et Françoise, s’est tenue le 14 juin 2017.  Renée Dumas avait organisé un dîner au restaurant du Parc Lafontaine. À l’heure du lunch il y avait un concert donné par les élèves de l’école du Plateau.  Le repas pris à l’extérieur était savoureux et, au dessert, Renée nous a fait une présentation de l’histoire du Parc Lafontaine.  Par la suite, nous avons fait une belle ballade dans ce magnifique parc.

Ce fut un moment très agréable.  Nous étions 10 personnes, dont 2 nouvelles venues. Étaient présents/tes : Françoise Connolly, Renée Dumas, Nicole Plamondon, Christiane Bilodeau, Colombe Gagnon, France Henri, Jean-Marc Perreault et les nouvelles venues Christine Blais et Huguette Dussault (texte : France Bilodeau; photos : Nicole Plamondon).


Déjeuner-rencontre avec l’écrivaine Marité Villeneuve (7 juin 2017)

Jean-Pierre Masson, membre de l’ARTÉLUQ, est l’instigateur de plusieurs déjeuners causeries portant sur des sujets divers s’abreuvant au vécu et aux intérêts des collègues de l’Association. Le dernier déjeuner causerie en titre, tenue le 7 juin 2017, était la rencontre avec cette brillante auteure du Saguenay et une dizaine de participants s’étaient joints à cette rencontre remarquable.

Marité a expliqué son cheminement d’auteur, une marche de nombreuses années. Elle a élaboré sur son plaisir des mots, le goût voire la nécessité d’écrire et de laisser une trace dans sa vie. Elle a d’abord écrit de nombreuses nouvelles avant de signer son premier ouvrage Les pleurantes, témoignage sensible, éclairé et mnémonique de sa situation intime de femme. L’essentiel de son cheminement et de son histoire se lit sur son site : http://www.maritevilleneuve.com/index.html

Les participants se sont pris au jeu d’échanger très librement sur ses mots, son parcours, sa discipline d’écriture avec des oh! et des ah! notamment lorsqu’elle a expliqué qu’elle s’isolait dans un couvent du bas du fleuve pour finaliser son écriture après des semaines de réflexion et de recherche. Des questions, des analogies, des comparaisons fusaient et chacun de retrouver dans la démarche de Marité, un petit bout de sa vie, de lui-même et des nombreux pas marchés pour avancer et grandir.

Un déjeuner charmant avec des convives joyeux et pétulants d’intérêts dont je retiens la beauté des mots et des expressions comme : d’épaule et de mousse: Jaune, le bonheur: des pas sur la page: j’écris sur vos cendres. Encore une fois un déjeuner causerie fort réussi au grand plaisir des participants (texte : Rénald Marchand; photos : Jean-Marc Dion).


Québec, l’arrivée des Anglais, la présence des Irlandais et des Écossais (31 mai 2017)

De leur départ du 49 rue des Remparts, une maison française britishisée construite en 1724, jusqu’au Parlement, le 31 mai dernier, les participants à la visite guidée du Vieux Québec, au nombre de 20, ont assisté à la métamorphose de la ville.

Le contexte historique à se rappeler : le 26 juin 1759,  176 bateaux anglais s’ancrent de l’autre côté de l’Île d’Orléans.  Depuis la cour de l’école Marcelle Mallet de Lévis, les Anglais bombardent Québec 24 heures sur 24 pendant 63 jours dans la nuit du 11 au 12 juillet.  15 000 bombes et boulets tombent sur Québec.  « The town is totally demolished, and the country in great measure ruined », écrit Wolfe au Earl of Holderness le 9 septembre.

Et le 13 septembre, ce sera la matinée fatale dans les Dabraham’s Fields.  Et, après le Constitutionnal Act de 1791, la ville va commencer à se métamorphoser.

Cette activité  a été l’occasion pour les participants d’arpenter des rues du Vieux Québec tout en écoutant Jacques Bachand, de l’Association des retraités de l’Université du Québec (siège social), guide averti et grand connaisseur de l’histoire de Québec, parler urbanisme, architecture, gouvernance, fortifications, démographie, mode de vie, religion.

Ce  parcours dans le temps et dans l’histoire nous a mené des restes de la Nouvelle-France dans la rue Ste-Famille  et à travers les quartiers irlandais, écossais, anglais disséminés dans le quartier.  Le tout s’est terminé sur le triomphe français de l’Assemblée Nationale un siècle plus tard.

Un repas au Parlementaire a complété cette visite fort appréciée des participants et participantes, membres des associations de retraités ARTÉLUQ, UQSS, APRÈS-INRS et ARENAP,  et de leurs invités.

Cette visite est la seconde sur le Vieux Québec et son histoire.  L’an dernier,  le thème de la randonnée était  Québec, la naissance et le développement de la Nouvelle France (texte : Denise L’Archevêque; photos : Jean-Marc Dion).


Amicale Québec-Montréal à Lévis (17 mai 2017)


Roule ta boule 2017 (1er février 2017)