Les déjeuners-causeries ont pour but de permettre aux membres de l’ARTÉLUQ de mieux se connaître dans un contexte autre que celui du travail et de se découvrir sous de nouvelles facettes. Dans une ambiance conviviale, on échange autour d’un thème (le bénévolat, notre livre préféré, le cadeau qui nous a particulièrement plu, etc.) ou autour d’une passion marquante pour un membre (voyages, chant, lecture, golf, casse-têtes, etc.)

Ces déjeuners se déroulent normalement au restaurant Pacini, Place Quatre-Bourgeois, les mercredis matins à 9h45 à une fréquence de 3 ou 4 fois par année.

Du plaisir, des surprises, des découvertes sont à l’ordre du jour.

Jeanpierre Masson


Commentaire

Les déjeuners-causeries (Québec) — Un commentaire

  1. C’est du bonheur de se retrouver entre vieux amis et entre amis que l’on découvre au fil des évênements .
    Rénald